Le Passe Muraille

Une journée au paradis

À propos de Juste un jour, d’Antonin Moeri. par Pierre Yves Lador   La neige est là, le Moeri nouveau aussi, un huis clos aux portes ouvertes, un roman centrifuge(éclaté) centripète(mosaïque) qui obéit sans lui obéir au célèbre vers: « Qu’en un lieu, qu’en un jour, un seul fait accompli / Tienne jusqu’à la fin le théâtre rempli ». C’est parlé, monologué, dialogué, construit, classique et moderne, > . . .

Panique d’un confiné

Rendez-vous est pris chez un médecin qui doit inspecter mes oreilles douloureuses. Nulle trace de cérumen, aucune inflammation, déclare le carabin. L’intermittente altération de l’audition, dont j’ai parlé avec véhémence au début de la consultation, serait due à un encombrement des sinus. Le médecin me demande si j’éternue souvent et si, lorsqu’une crise d’éternuements survient, > . . .