Le Passe Muraille

Ce qui de l’enfant parle

 

On tourne autour de l’animal,

et cela sans mystère.

Tout de la nature me parle

sans un mot prononcé…

La musique, la poésie,

la pensée incarnée,

campent aux quatre vents

de la terre et des feux

des sourciers nombreux…

Au bord du sommeil de l’enfant,

j’écris ce que je sais.

Mais le poème seul,

et le rêve muet,

diront ce que j’ignore…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.